Real Madrid, Atletico Madrid, l’Espagne dicte sa loi

gainingtheadvantage.co.uk

 

Lors de la deuxième journée de cette Champions League, nous avons eu droit à deux chocs entre l’Espagne et l’Allemagne, en effet le Real Madrid se déplaçait au Borussia Dortmund alors que l’Atletico Madrid recevait le Bayern Munich ! Superpaf, accompagné de Roberta pour les caresses intimes, a suivi ces rencontres ! Il nous délivre son verdict, entre deux parties de jambes en l’air ! Le Mulot Des Surfaces, qui le soutient moralement, vous met en lumière son talent ultime pour les analyses bien pointues, comme le corps de Roberta !

Le Real Madrid s’en sort encore et toujours !

Le méga test pour le Real Madrid qui se déplaçait en Allemagne pour ce choc de la phase de poules de Ligue des Champions avec des incertitudes dans le jeu, tout le contraire du Borussia. Dès le coup d’envoi, Dortmund enclenche son pressing Guardiolien. Le Real est asphyxié pendant un gros quart d’heure, sans trop s’approcher du cadre adverse. Cependant, le Borussia laisse énormément d’espaces dans son dos, et les hommes de Zidane l’exploitent de la meilleure des manières grâce à Modric, et la BBC. Contre le cours du jeu, après une main volontaire non sifflée de Ronaldo suite à un coup franc des Borussen, les Madrilènes vont ouvrir la marque par ce même portugais suite à une remise intelligente de Bale d’une talonnade, il est bien le seul à être inspiré à ce moment-là ! Cependant, pas de panique pour Dortmund, le travail de sape continu, est finalement récompensé par la boulette du Duo des Non Navas – Varane, et le but d’Aubameyang. La mi-temps est là, Madrid se fait marcher dessus, comme prévu l’on est tenté de dire ! La deuxième mi-temps, Thomas Tuchel est obligé de reculer son bloc, payant certainement le gros pressing de la première manche. Du coup, le Real trouve un peu plus ses attaquants, et finalement, sur un corner bien joué, marque grâce à Raphaël Varane. Du coup, Dortmund réenclenche une vitesse, et envahit la surface adverse. Madrid ne revoit plus le jour, et finalement, c’est l’entrant André Schürrle qui égalise d’une grosse frappe sous la barre. Sur la fin, on est plus proche d’une défaite que d’un match nul pour Madrid, mais le score restera sur un 2 à 2.

L’Analyse de Superpaf !

Pour avoir vu tous les matchs du Real cette saison, le contenu ne me surprend guère. Déjà malmené par le Sporting à Bernabeu, il était limite prévisible que le Borussia allait bouffer le Real dans le jeu . Thomas Tuchel fait sans doute le con en deuxième période en laissant un peu plus la balle à Ronaldo et ses potes, car le Real reste une armée d’individualité capable de se sublimer pour marquer et foutre la pression sur le gardien. Cependant, si face à des équipes d’un cran inférieure comme Villarreal, le Borussia, ou le Sporting, arrivent à hacher le Real, qu’est-ce qui va se passer contre des équipes comme le Bayern, la Juve, le Barca, ou autres ! En Ligue des Champions, le tirage peut être favorable jusqu’à tard dans la compétition, la Casa Blanca est bien placée pour en parler, mais en Liga, tu es obligé de jouer contre Séville, Barcelone, l’Atletico ou encore dans une moindre mesure, Villarreal, et Bilbao. On a peut-être un début de réponse à la question « Pourquoi le Real n’a gagné qu’une seule Liga en 7 ans « .

L’Atletico Madrid en patron à Vicente Calderón !

Un choc européen en vue avec l’Atletico contre le Bayern, comme lors de la dernière demi-finale de la Champions League, qui avait vu les Colchoneros se qualifiait lors de cette double confrontation. La première période sent bon le foot, une grosse défense, mais également armé en attaque, face un collectif façonné par Guardiola, et repris par Ancelotti. Les occasions sont là, des deux côtés, mais le Bayern souffre d’un manque criant de solutions, dû en grande partie par le quadrillage parfait des joueurs de Simeone. Carrasco, profitant de beaucoup d’espace et de la passe magique de Griezmann, trompe Neuer, et encore une fois, le poteau vient aider les Madrilènes. La deuxième mi-temps sera de bonne facture, mais offrant moins d’actions. Juste le temps de voir un penalty débile provoqué par Vidal loupé de la part de Griezmann. Vicente Calderón n’en veut toujours pas à son joueur fétiche et l’acclame comme il le mérite. La fin du match n’offrira rien de plus mise à par la victoire de l’Atletico.

L’Analyse de Superpaf !

Deux équipes du top 3 mondial s’affrontaient ce mercredi. Deux oppositions de style, même si le style du Bayern est encore à définir. Du coup, l’Atletico a parfaitement joué sa partition, et a su montrer au Bayern qu’elle ne se sait pas que défendre, une nouvelle fois cette année. Carrasco, Griezmann, Saul, Koke, ou encore Godin, ont montré qu’ils faisaient bien partie du gratin, même s’ils n’ont pas l’aura médiatique qu’ils méritent. Malgré tout, Oblak a dû s’employer plusieurs fois, mais c’est bien le duo Griezmann Carasco qui décroche la palme de tueur. Portés par un Calderón chaud bouillant, les Colchoneros ont montré une attitude bien plus agressives que face au Barca par exemple. Envahi par l’envie de gagner le match, Diego Simeone a encore une fois montré qu’il ne sait pas que bétonner. Côté Bayern, on sent que les joueurs ont repris le pouvoir avec une envie de jouer plus directe. Carlo Ancelotti s’est peut-être montré un peu limité face au collectif parfaitement huilé de Madrid. Il doit impérativement montrer plus de choses dans ce domaine-là, même si on se rappelle qu’il n’a pas été capable de la trouver complètement dans le jeu avec le Real en Espagne, malgré la Ligue des Champions 2014.

Comme avec Roberta un jour de bourre et en transe, les équipes espagnoles n’ont pas perdu contre les formations allemandes, cela prouve que la Liga est certainement l’un des meilleurs championnats au monde, voir même le meilleur ! On suivra avec beaucoup d’attention les matchs retours, pour voir si la différence sera toujours pareille. On vous donne rendez-vous Dimanche, pour un Grand Format complet sur cette nouvelle journée, avec en prime l’analyse de tous les rédacteurs avec les points positifs et négatifs ! Dans cette attente qui ne sera pas si longue, on vous invite à liker au maximum La Page Facebook Du Site, merci à tous !

 

Crédits photos gainingtheadvantage.co.uk

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply