Paris Saint-Germain, tout simplement irrésistible

zap-actu.fr

 

La Ligue 1 poursuit son cours avec son lot d’espoirs et de déception. Depuis le début de la saison, Paris semble imposer son rythme et aucune équipe ne peut changer la donne, on a intérêt à s’y habituer ! Pour cette 18 ème journée, on a eu droit à un choc où le PSG affrontait son dauphin de la saison dernière, Lyon, Marseille et Monaco recevaient respectivement Ajaccio et Saint-Étienne. Le Mulot Des Surfaces, tout en se dénouant la gorge, vous livre son résumé spécial.

Paris sans pitié, Marseille encore décevant à domicile !

Encore une victoire pour le PSG, et quelle victoire, 5 buts à 1 face au grand rival lyonnais, il n’y a pas eu de combat ! Les Parisiens ont parfaitement commencé le match en imposant un rythme d’enfer aux lyonnais. Les deux équipes regagnent les vestiaires sur le score de 2 buts à 1 en faveur du PSG, avec une nouvelle erreur de son gardien de but Kevin Trapp, mais venant de lui, cela ne nous surprend plus ! À la reprise, les hommes de Laurent Blanc mettent le pied sur l’accélérateur pour tuer tout suspense, car Paris ne boxe plus dans la même catégorie que Lyon maintenant, pire, aucune équipe française n’est capable de contester son règne.

Marseille à encore une fois concéder un match nul à domicile alors que la possibilité de remonter au classement n’était jamais aussi évidente. L’OM a un mal fou à couper cette mauvaise série de trois matches sans victoire au Vélodrome. Les Marseillais, même s’ils ont joué presque une mi-temps à dix, ont encore une fois montré trop de faiblesses au niveau défensif pour espérer l’emporter. Le club de la Canebière est aussi un mauvais élève, puisqu’il n’apprend toujours rien de ses erreurs ! À domicile, c’est lui qui court après l’égalisation, ce fut le cas face à Ajaccio, mais Marseille n’a pas à rougir de ce nul, puisqu’il a montré de belles choses et a manqué de réussite.

Monaco dans le peloton de tête !

Pour cette rencontre, il n’y avait pas grand nombre en tribune, la pelouse était amochée et les joueurs peu inspirés. À la pause, aucune véritable occasion n’était à mettre au crédit des deux équipes. Au retour des vestiaires, les deux formations sont restées solides, avec des blocs bas. Après l’exclusion de Malcuit, Monaco a réussi à mettre un peu plus la pression sur les visiteurs, c’est donc sur penalty que les hommes de Leonardo Jardim ont pris l’avantage, ce qui ne serait certainement pas arrivé dans le jeu.

Au classement, Paris est un solide leader avec 48 points, suivent Angers et Monaco avec 31 points, Caen et 4 ème avec 30 points, Lyon 6 ème avec 26 points et Marseille est 9 ème avec 24 points. Vous pouvez Liker La page Du Site si vous ne l’avez pas encore fait, et participez au Trophée Du Mulot dans la colonne latérale de droite, merci à tous !

 

Crédits photoszap-actu.fr

 

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply