Liverpool, Steven Gerrard, l’adieu du prince d’Anfied

express-co-uk

 

Aujourd’hui c’est un Grand Format un peu spécial que nous vous proposons. Cette semaine il s’est passé quelque chose de particulier. Steven Gerrard, l’emblématique capitaine des Reds de Liverpool partie aux États Unis depuis, à annoncer sa retraite sportive. À 36 ans, il tire sa révérence avec un palmarès qui pourrait faire envie à beaucoup de jeunes joueurs. Dans une tendre émotion, avec une légère pointe au cœur, nous avons voulu saluer celui qui aura marqué le football de son empreinte. Le Mulot Des Surfaces, dans une tristesse mesurée, vous propose de partir à la rencontre de Capitaine Gerrard, à consommer sans modération !

Des débuts controversés !

Formé à Liverpool, les débuts du jeune Anglais ne seront pas forcément ceux que l’on retiendra le plus. Sous les ordres de Gerard Houiller, celui qui par la suite deviendra son capitaine ne fera pas l’unanimité. Très nerveux voir beaucoup trop par moments, il n’est pas assez mûr, il veut trop en faire et finalement se disperse, il lui faudra un temps certain pour arriver à ces fins. Dans une logique implacable, avec du travail et de la rigueur, il deviendra le meilleur à son poste, il fera rêver tous ses entraîneurs et encore plus ceux qui n’ont jamais réussi à l’avoir. Ce genre de joueur est en voie d’extinction, ce modèle de gars qui jouera la plus grande partie de sa carrière à Liverpool va beaucoup manquer au football.

Liverpool, son club pour toujours !

D’une élégance imperméable, une frappe de mammouth, des transversales à profusion, une lecture de jeu invétéré, il avait ce don que peu de joueurs ont, celui de débloquer des situations compromettantes ! Il aura tout gagné avec son club de cœur, sauf le titre national, mais qu’importe quand vous jouez dans une formation ou le public vous idole. Il aura marqué de son empreinte l’histoire des Reds, son comportement sur le carré vert prouve ainsi qu’il fallait se surpasser pour le vaincre, et du coup c’est l’ensemble de l’équipe qui était redoutable.

L’analyse du Mulot !

C’est avec une larme à l’œil que je vous écris ces quelques lignes, en effet je suis fan du joueur et du personnage, un savant mélange de charisme et de talent, un peu comme moi quand je joue avec mon sexe à piles ! Pour parler plus concrètement, quand on voit qu’il préférerait être enterré à Anfied que dans un cimetière, selon ses propres mots, cela prouve le tempérament et l’état d’esprit de l’homme qu’il est ! Ces tacles glissés, ces frappes monstrueuses, ces buts d’anthologie vont réellement manquer à notre football. On va attendre impatiemment ce qu’il va faire désormais, mais un retour dans son club de cœur est forcément prévu, il ne peut en être autrement !

On tenait à rendre hommage à travers cet article à ce super-joueur qui tire sa révérence après tant d’années au service du football et du beau jeu ! Vous pouvez laisser vos commentaires pour exprimer votre tristesse, mais vous pouvez aussi noyer votre désespoir avec une bonne bouteille, un bon pétard et quelques putes ! Sur votre lancée, Liker au maximum Le Facebook Du Site, on a besoin de vous encore plus qu’avant, et continuez de voter massivement à l’Élection Du Trophée D’Or Du Mulot, plus de 200 personnes ont déjà donné leurs avis, alors faites-vous plaisir ce n’est que des bonnes choses !

 

Crédits photos : express-co-uk

 

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply