Liverpool, Real Madrid, des surprises encore et toujours

 

Ces demi-finales aller de la Champions League nous ont réservés de grosses surprises, par les résultats, par les scénarios, et par les buts. On peut penser qu’à la vue des scores, et des physionomies des rencontres, tout est déjà joué, mais le passé, surtout cette année, nous a prouvé que le contraire est possible. Liverpool vs la Roma, et le Bayern Munich vs le Real Madrid, ont montré que l’on peut vivre des belles rencontres. Le Mulot Des Surfaces, en plein désarroi, vous invite sur son chemin dans son analyse.

Liverpool vs la Roma, des Reds incontrôlables !

Dans un Anfield Road en ébullition, les hommes de Jürgen Klopp ont frappé un énorme coup, Mohamed Salah a été encore le grand artisan de cette rencontre, avec deux buts et deux passes décisives. Roberto Firmino, auteur d’un doublé, et l’autre grand bonhomme de cette rencontre, quand Sadio Mané clôturera ce succès largement mérité 5 à 2. Le seul bémol est bien les deux buts encaissés, qui peuvent laisser penser qu’un exploit pour les Romains est tout à fait réalisable. Malgré tout, il faudra montrer autre chose au match retour pour prétendre aller à Kiev, car pour l’instant les Reds sont dans une position largement favorable.

Bayern Munich vs Real Madrid, le réalisme madrilène ! 

Cette rencontre va se résumer aux trente premières minutes, le Bayern Munich a imposé une grosse densité physique et un gros pressing, ensuite les pertes de Robben et de Boateng sur blessure n’ont rien arrangé. Le Real Madrid n’a pas montré grand-chose, et l’ouverture du score munichois est en soi logique. Pourtant, les Madrilènes, qui ont été aussi mauvais que le Bayern, se sont montrés plus réalistes, en marquant deux fois sur 4 tirs, et en passant son temps en seconde période à défendre son avantage. On se demande bien jusqu’à ou cette équipe va aller, et le match retour pourrait nous apporter notre lot de surprises, c’est certain !

Dans une infime et profonde conviction, il y a eu deux visages dans ces demi-finales. Liverpool a prouvé qu’il avait le niveau pour remporter cette épreuve, ainsi que les joueurs pour y arriver, en étant intraitable à domicile, et solide à l’extérieur. Le Real Madrid, sans se montrer aussi fort que l’an dernier, continue son chemin, mais tout laisse penser que cela peut basculer dans l’autre sens à tout moment quand son adversaire aura trouvé la clé. En attendant demain et après-demain les rencontres retours, on vous invite à Liker au maximum La Page Facebook Du Site, merci à tous de votre soutien, et que la force soit avec vous.

 

Crédits Photostjatbass.mondoblog.org

 

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply