Liverpool, Mohamed Salah, l’ère du pharaon

 

Lorsqu’il regagnait Liverpool l’été dernier, on était sûr qu’il venait renforcer l’armada offensive déjà bien garnie des Reds, mais pas qu’il s’imposerait comme l’artilleur de premier choix en si peu de temps. En six mois, Mohamed Salah n’a pas conquis que Liverpool, mais il a tout simplement mis la Première League à ses pieds, loin d’être timoré par son passage manqué à Chelsea, parfois intimidé par le changement de ring ! Ses prestations abouties frôlent l’insolence pour un nouveau venu, lui permettant ainsi de rafler des prix à la mi-saison. Le Mulot Des Surfaces, en pleine insolence, vous dévoile le meilleur joueur de décembre, le dernier mois de 2017, le tout par Souley6C.

Mohamed Salah, la troisième merveille d’Égypte, avec les pyramides et le sphinx de Gizeh !

Lorsque Liverpool déboursait 42 millions d’euros pour recruter Mohamed Salah à la Roma l’été dernier, un transfert record pour un joueur Africain, nombreux étaient les observateurs qui voyaient en cela de l’argent jeté par la fenêtre, car doutant de la capacité du joueur à répondre aux exigences de la Premier League. Chaque avis était respectable, mais six mois après, le désaccord est parti aux oubliettes, place aux éloges ! Mohamed Salah a réussi à s’imposer au sein d’une attaque qui tournait à plein régime avant son arrivée, en convainquant puis en se rendant indispensable. Jürgen Klopp n’ose plus se passer de lui tellement qu’il répond à toutes ses attentes et au-delà à toutes ses espérances.

Pour ce mois de décembre, le tout récent ballon d’or Africain était en feu, toujours sur sa belle dynamique renversante. Liverpool n’est que 5 ème au classement, mais tient un rythme de champion. Salah n’est pas étranger à ce fait puisqu’il guide son équipe, en sept matches, il aura inscrit cinq buts pour trois passes décisives pour un total de 17 buts. Il est le joueur le plus décisif d’Angleterre devant Harry Kane et De Bruyne. Son taux de buts marqués sur ses tirs tentés n’est pas inférieur à celui des meilleurs, bien qu’il ne soit pas un avant-centre pur. Il est largement devant l’expert Kane, avec 18.9% contre 13.6%. La différence est encore plus flagrante sur la précision des tirs tentés, 64.9% pour Salah contre 37.3% pour Kane.

Son apport ne se limite pas uniquement dans sa précision devant les buts, même s’il fait de la magie avec sa patte gauche. Il est aussi très généreux dans l’effort, multiplie les courses et a su développer une belle relation avec ses compères d’attaques. Il fait mieux que Luís Suárez et Fernando Torres les deux meilleurs buteurs étrangers du club, à leurs débuts. Cela promet, et ce n’est pas fini, aujourd’hui en fin d’après-midi face à Manchester City il aura l’occasion de montrer son meilleur visage, celui d’un grand joueur !

Ce qu’ils en pensent !

Jürgen Klopp, manager de Liverpool :

« C’est sa période, et c’est tellement mérité. Salah est important même quand il ne marque pas, parce qu’il tire l’équipe vers le haut. »

Steven Gérrard, Légende de Liverpool :

« Salah est le meilleur joueur de Liverpool et de loin.  Il est magnifique à voir jouer. Il est si rapide, et quand un joueur rapide a en plus la technique, il est définitivement un joueur de classe mondiale. C’est le genre de joueur qu’on est capable de payer beaucoup d’argent pour le voir jouer chaque semaine. »

C’est avec ses prestations de hautes envolées que le pharaon rafle le prix du meilleur joueur du mois de décembre. Pour finir de vous convaincre, voici un petit résumé vidéo de ce que sait faire Mohamed Salah, à consommer sans modération, c’est comme le sexe, une fois que l’on a goutté, on a envie d’y revenir !

 

Vous pouvez continuer à voter pour l’élection du Trophée d’or Du Mulot à droite sur la colonne latérale du site et n’oubliez pas de liker au maximum La Page Facebook Du Site. Un grand merci à tous !

 

Crédits Photosskysports.com

Source : youtube

 

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply