Liverpool, dans les pas de Jürgen Klopp

onthecorner.fr

 

Après une semaine de transition, Liverpool a donc choisi son nouveau coach. Jürgen Klopp va prendre le relais d’un Brendan Rodgers aux abonnés absents. Entre effets de surprise et confirmations des rumeurs, celui qui était le grand favori pour prendre le Bayern Munich, se retrouve donc en Premier League. En regardant de plus près, il était presque acquis que ces deux-là devaient se retrouver tant leurs ADN footballistiques coïncident ! Les Reds de Liverpool avaient le plus grand besoin d’un nouveau docteur, d’un homme capable de relever cet immense défi, il ne pouvait pas mieux tomber avec un gars libre comme l’air. Le Mulot Des Surfaces, dans un état mental débordant, vous dresse le portrait-robot de ce personnage attachant.

De Mayence au Borussia Dortmund !

Il fut un joueur de Mayence pendant de nombreuses années, quoi de plus normal dans une suite logique que d’en devenir l’entraîneur. Il est à l’origine et surtout le grand artisan de la montée en première division allemande, c’est également un recruteur hors pair de jeunes  joueurs talentueux. Il marquera son passage dans ce club avec un football plaisant, basé sur un gros pressing dans l’entre jeu pour ensuite lancer des contres dévastateurs. C’est véritablement au Borussia Dortmund qui prend un nouvel envol, une dimension grandeur nature avec l’éclosion de nombreux talents sous sa coupelle. Ce que l’on retient avant tout c’est les résultats, de ce côté-là avec Dortmund il aura tout gagné sur le plan national, il manquera la Champions League d’un cheveu face à l’ogre Bavarois.

Un style de jeu très épuré !

Étant un grand fan du Borussia, je ne pouvais qu’apprécier cet entraîneur, adepte du 4 – 2 – 3 – 1, les résultats parlent pour lui, 179 victoires pour 69 nuls et 70 défaites. Avec en moyenne un ratio de 2 buts par match, cela montre déjà le type d’entraîneur qu’il est. Je me souviendrais particulièrement de la branlée donner en 2013 au Real Madrid de José Mourinho en Champions League, un modèle de match pour un modèle de contre. Sur une base défensive très solide, un milieu de terrain qui quadrille à la perfection cette zone de vérité, toutes les conditions sont réunies pour que les attaquants soient dans les meilleures dispositions pour planter !

L’analyse du Mulot ! 

Le constat est très simple, c’est vraiment un bon choix pour les Reds de Liverpool, qui vont sur le coup découvrir une nouvelle philosophie de jeu, il va emmener sa grinta, sa rage de vaincre et le plus important la culture de la gagne et du résultat ! Si vous pensez comme nous, alors n’hésitez pas à venir le dire sur Le Facebook Du Mulot et ainsi suivre nos aventures et nos articles !

 

Crédits photosonthecorner.fr

 

 

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply