Juventus Turin, Série A, une dynamique renversante

footplus.tn

 

Le football n’est pas une science exacte, la vérité d’aujourd’hui ne sera pas forcément celle de demain, la Juventus matérialise bien cette théorie ! Après une longue période de bégaiement où elle a déconcerté tout le monde, la voilà aujourd’hui, possédant des arguments solides pour convaincre. L’AC Milan a vite fait de la rallier après le derby qui l’opposait à la Vieille Dame. L’Inter retombe encore dans son rêve face à Frosinone, tandis que la Roma reçoit une tarte au visage face à Bologne. Le Mulot Des Surfaces, toujours branché sur la Série A, vous la sert sur un plateau d’argent.

La Juve dicte sa loi au Milan A.C !

Cela fait maintenant trois saisons que l’ogre Milanais, qui a vrai dire n’en est plus un, accumule les défaites face à la Juventus Turin, comme pour signifier que la place forte du football italien se situe à Turin. Malgré un match plutôt ouvert et équilibré, les Rossoneri s’en sont sorti les bras ballants, rageants et frustrants, mais pas le résultat n’est pas forcément sévère ! Les Milanais ont certes montré de belles choses, mais ce n’est jamais assez face à ce gros calibre. En effet, en réussissant vite à faire sauter le verrou Turinois, ils ont réussi à réveiller la Vieille Dame qui a décidé de diriger le navire. Mario Mandzukic ajustait le jeune Donarumma, puis Paul Pogba en vrai patron, conduisait son équipe vers la victoire. Pour tenir ce maigre avantage, la Juve a pu compter sur une bonne défense, même si elle n’a presque plus tremblé.

L’Inter se signale, la Roma au freinage !

L’Inter Milan n’a peut-être pas encore renoncé à ses ambitions, alors qu’ils restaient sur deux faux pas de suite, les Interistes se sont quelque peu rassurés en venant à bout de Frosinone, même s’ils ont été brouillons, son homme à tout faire Mauro Icardi délivrait les siens, une vraie bouffée d’oxygène ! La Roma était dans l’obligation toute relative de s’imposer afin de ne pas être largué dans la course au titre. En dépit de contrôler le jeu, les locaux vont se faire surprendre avant la demi-heure de jeu sur l’une des rares incursions de Bologne, Rossetini trompait Sczesny et douchait du même coup l’Olimpico. En seconde période, Luciano Spalletti fait entrer l’idole du peuple Francesco Totti qui va apporter immédiatement son expérience en signant une passe décisive pour Mohamed Salah, si la Louve va dominer le match, elle se montrera incapable de prendre l’avantage.

Au classement, c’est toujours la même chanson, la Juve est leader avec 6 points de plus que Naples qui en a 6 sur la Roma. L’Inter est 4 ème, la Fiorentina 5 ème. Le Milan AC 6 ème. Ne vous privez surtout pas de Liker La Page Du Site et d’avoir votre dose de bonne humeur, un grand merci à tous ceux qui nous suivent déjà !

Crédits photosfootplus.tn

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply