Juventus Turin, Naples, une bataille dans l’arène

 

Le Calcio ne s’est pas attribué des congés, bien au contraire, Il bat son plein, et il est à sa sixième levée. La Juventus continue sur sa nouvelle dynamique et sa dernière victime en date, est son pauvre voisin le Torino. Naples, comme la saison dernière, lui colle aux fesses. La Roma se réveille petit à petit de son sommeil profond. L’Inter réalise un début de saison assez correct tandis que le Milan, malgré son mercato de folie, continue de tanguer, à croire que l’argent seul ne suffit pas à faire le bonheur ! Le Mulot Des Surfaces, qui se rend compte que tous les chemins ne mènent pas forcément à Rome, vous envoie l’itinéraire par Souley6C.

La Vieille Dame martyrise son voisin, La Louve gagne du terrain !

On se forçait à espérer un derby turinois équilibré, on a vite dû déchanter au coup d’envoi. La Juve a démarré la rencontre pied au plancher, le Torino par contre flottait dans ce match et se laisser emporter par la colère, à ce jeu, Danielle Baseli a vu rouge. Coup du sort ou situation atténuante, les turinois continuaient leurs festivals offensifs. Paulo Dybala, avait ouvert le score alors que Miralem Pjanic doublait la mise. En seconde période, Alex Sandro s’invitait à la fête et Dybala glissait son dixième but de la saison. L’addition était salée pour le Toro, qui loin d’être ridicule, se voyait toutefois impuissante. La Rome qui avait faim de victoire, à croquer à pleines dents l’Udinese. En effet, la Louve n’a pas tourné autour de son adversaire, elle est allée directement au but, et Radja Nainggolan délivrait une passe décisive à Edin Dzeko pour l’ouverture du score. Peu après, les rôles se sont inversés et Nainggolan, s’offrait un doublé. Les Romains levaient le pied et Udinese réduisait le score. Peu importe, les mains dans les poches, la Louve cueillait son quatrième succès en cinq rencontres.

L’Inter à croque-dents, le Milan à cloche-pied !

L’Inter ne s’est pas loupé lors de la réception du Genoa. Les intérstes ont assuré le strict minimum, et tout s’est décidé en fin de partie. Tous les honneurs reviennent à Danilo D’Ambrosio, qui sur un coup de boule après avoir sauté plus haut que partenaires et adversaires, venait catapulter le ballon au fond des cages adverses. Ce coup du sort hasardeux à taper sur les nerfs des Génois qui ont fini la rencontre à neuf. Compréhensible puisqu’ils pointent à une inquiétante dix-huitième place. Après la déculottée reçue par la Lazio, le Milan s’était repris en alignant deux succès de rang, mais ont encore plié l’échine, en tombant 2 buts à 0 face à la Sampdoria. En effet, les locaux ont su créer de gros ennuis aux Milanais. Donnarumma peut en témoigner, lui qui a longtemps retardé l’échéance, avant de craquer dans le dernier quart d’heure, en concédant deux buts. Les Rossoneri auront l’occasion de rectifier le tir lors des prochaines journées.

Au classement, Naples et la Juventus sont leaders, l’Inter est 3 ème, la Roma 5 ème, le Milan 6 même. Relâcher pas vos efforts, continuez de liker au maximum La Page Facebook du Site. Un grand merci à tous, un grand merci pour votre fidélité, et que la force soit avec vous !

 

Crédits Photosmediasportif-fr

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply