Juventus Turin, Milan A.C, une remontée historique

mediasportif-fr

 

Le Milan AC, qui a longtemps broyé du noir, semble en pleine renaissance. Après un début de saison mitigé, les Rossoneri, tel un aveugle guidé par sa canne, continuent leurs bonshommes de chemin. Pour cette journée, ils avaient affaire au promu Pescara. La Juventus se retrouvait dans un derby chaud bouillant face à Naples, la Roma essayait de suivre le rythme contre Empoli et il paraît que l’Inter était en déplacement à la Sampdoria de Gênes. Le Mulot Des Surfaces, qui teste sa virilité, vous distribue son résumé du Calcio via Souley6C.

Une Vieille Dame tout – terrain, la Louve perd du terrain !

Après avoir mal négocié ses deux premiers rendez – vous face à des gros du championnat, la Juve était attendue contre Naples. Dans ce duel qui a longtemps été engagé et rythmé avant de parfois devenir franchement haché, Max Allegri a étalé la richesse de son effectif et sa grande souplesse tactique. Tout s’est ensuite joué en seconde période avec l’ouverture du score de Bonucci, alors que la défense napolitaine était en balade. Piqué au vif, le Napoli va très vite réagi en égalisant, mais Gonzalo Higuain a frappé son ancien club là où ça fait le plus mal, en donnant la victoire à Turin, ce but n’améliorera pas sa cote d’amour à Naples ! Il fallait suivre le rythme des Turinois, mais la Roma devra se contenter du petit point pris chez le relégable Empoli, même si ce score nul et vierge ne ressemble pas à la Louve pourtant efficace en attaque. En effet, les Romains ont progressivement élevé leurs niveaux de jeu pour étouffer leurs adversaires vers la fin, mais le gardien Polonais Lukasz Skoruski a fait son show en écoeurant Edin Dzeko et ses paires.

L’Inter n’arrête plus de descendre, le Milan sur le podium !

En battant le Torino lors de la journée précédente, l’Inter offrait un sursis à son coach Frank de Boer, qui devait impérativement ramener un résultat positif de Gênes pour sauver sa tête. Cependant, les interistes se sont montrés comme à leurs habitudes d’ailleurs, trop imprécis devant le but adverse. Juste avant la pause, Fabio Quagliarella ouvrait la marque. Un vrai coup de massue sur l’Inter qui n’a pu revenir au score. Frank de Boer s’est donc vu indiquer la porte de sortie pour résultats insuffisants, c’était pas tôt ! Le Milan AC a souffert face à Pescara, mais ce genre de victoire arrachée au courage, montre qu’il a son mot à dire cette saison. Les Rossoneri se contentent d’un court succès 1 but à 0 grâce à un coup franc astucieux digne de Ronaldinho signé Bonaventura. Les Milanais se sont ensuite accrochés, même s’ils n’ont pas brillé.

Au classement, la Juve récupère quatre points d’avance sur son dauphin Romain qui lui distance d’un petit point le Milan. Naples est relégué à la 5 ème place, en une journée, tout peut basculer, pour notre plus grand plaisir ! Alors si vous n’attendez que cela, Likez La Page Facebook Du Site, et participez massivement à l’élection du Trophée d’Or Du Mulot, à droite sur la colonne laterale du site. On compte sur vous et que la force soit avec vous !

 

Crédits photosmediasportif-fr

 

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply