Juventus Turin, la Roma, un reveil brutal

mediasportif-fr

 

L’A.S Roma respire la forme, actuellement les hommes de Luciano Spalletti ne font qu’enchaîner les victoires avec la manière. À cette allure, un faux pas de la Juventus est interdit ! Pour les 9 ème et 10 ème journée, la Louve avait à cœur de se rapprocher un peu plus du leader Turinois qui lui voulait s’échapper un peu plus loin. Quant aux clubs Milanais, ils nous laissent perplexe, car ils continuent de dandiner entre bonnes et mauvaises performances. Le Mulot Des Surfaces, après plusieurs acrobaties dans le vide, redescend sur terre pour vous donner les nouvelles fraîches du Calcio par Souley6C.

La Vieille Dame a des rhumatismes, les Milanais énervent tout le monde !

Dans un San Siro plein à craquer, théâtre du derby entre le Milan et la Juventus, les locaux n’ont pas joué le rôle de la victime comme convenu, mais ont su improviser pour s’imposer. Le match débutait sur les chapeaux de roues, les deux équipes se rendaient coup pour coup, la Juve insistait en fin de première période, et croyait même ouvrir le score, mais annuler pour hors-jeu. Le second acte est parti sur le même rythme avec beaucoup d’intensité. Les Rossoneri, contre toute attente, réalisent le hold-up par le jeune Manuel Locatelli qui trompe la vigilance du vieux briscard Gigi Buffon. La Vieille Dame dos au mur, a pousser pour égaliser, mais en vain, car Donnarumma était imperturbable. Il fallait lever les doutes après cette défaite, et Turin l’a fait clairement en déversant sa colère sur la Sampdoria Gênes, écraser 4 buts à 1. Le Milan AC, quant à lui, n’a pas réussi à confirmer sa victoire face à la Juve, en s’inclinant lourdement 3 buts à 0 face au Genoa. L’ombre de la Vieille Dame plane sur lui !

Si vous êtes aigris en ce moment, c’est que vous êtes interistes ! On pensait que la saison de l’Inter était enfin lancée, mais c’était se foutre le doigt dans l’œil, à défaut de se le mettre ailleurs ! Les Nerazzurri ne semblent pas décidés à abandonner leurs mauvaises habitudes, ils frisent même la crise de nerfs. Face à Bergame, les hommes de Frank de Boer, se sont montrés incroyablement faibles, normal qu’ils se voient vite devancer au score. Le seul éclair étant la frappe d’Éder pour l’égalisation, mais les locaux récidivaient pour s’imposer 2 buts à 1. L’Inter s’est ensuite réveillé à travers son capitaine Mauro Icardi qui a claqué un doublé pour une victoire 2 buts à 1 face à Torino.

La Louve en position de force !

Le deuxième au classement de Série A, la Roma, recevait le premier relégable, Palerme, les objectifs de ces deux formations n’étant pas les mêmes, cela a transparu dans le match. Les Romains ont tout d’abord calmé les ardeurs de leurs visiteurs avant de les refroidir, pour une victoire avec un zeste de facilité et d’amusement 4 buts à 1. Lors de son déplacement dangereux à Sassuolo, comme l’a d’ailleurs montré l’ouverture du score des locaux, la Louve a fini par s’imposer grâce à un Edin Dzeko en grande forme, auteur d’un doublé et du but de Nainggolan, pour une victoire 3 buts à 1. La bande Spalletti affirme de plus en plus ses ambitions !

Après 10 journées, la Juve est leader avec deux points d’avance sur la Roma, Naples est 3 ème, le Milan est 4 ème. La prochaine journée nous promet des surprises à la pelle, alors pour être les premiers servi, Liker La Page Du Site si vous ne l’avez pas encore fait. Un grand merci à tous de votre soutien, et que la force soit avec vous !

 

Crédits photos : mediasportif-fr

 

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply