Juventus Turin, la Roma et Naples, un mince d’espoir

 

L’objectif, pour la dernière ligne droite du Calcio, est clair comme de l’eau de roche pour la Juventus, qui veut à tout prix finir avec cette histoire de championnat pour mieux se concentrer sur la fameuse Ligue des champions. En attendant, les Turinois effectuaient un déplacement périlleux chez une Sampdoria en grande forme. La Roma, même si elle ne fait plus peur, n’avait rien à craindre de la visite de Sassuolo. L’Inter ne jurait que par les trois points face au Torino, et le Milan AC voulait déverser sa colère sur le pauvre Genoa. Le Mulot Des Surfaces avec rage et parcimonie, vous fait déguster son billet Série A par Souley6C.

La Vieille Dame sans forcer, la Louve collée à son siège !

La Juve a pris une fois de plus, trois points-clés dans la course au titre. LesTurinois ont été convaincants dans le premier acte même s’ils se montraient maladroits par moments. Ils arrivaient quand même à ouvrir le score et ont continué à jouer dans la défense adverse. En seconde période, c’est un tout autre match qui débutait avec une équipe locale plus entreprenante qui a mené une véritable opposition, donnant quelques maux de tête à la défense Turinoise. La Vieille Dame jouait trop basse, exaspérant ainsi son entraîneur, qui s’est bien connu, ne supporte pas les chutes de tension. Sa bande a tout de même assuré l’essentiel ! La Rome qui pique des crises de nerfs actuellement, a réussi tant bien que mal à battre Sassuolo 3 buts à 1. Toutefois, la Louve a attendu d’être menée avant de dérouler. Sandro Paredes égalisait, puis Mohamed Salah faisait passer son équipe devant, avant qu’Edin Dzeko ne vienne sceller le sort de cette rencontre.

Le Milan AC prend de l’air, l’Inter s’asphyxie !

Écœuré par la Juventus, lors de la précédente journée, le Milan AC a pris un véritable bol d’air en battant le Genoa 1 but à 0. En effet, les Rossoneri ont dominé de bout en bout la première période ponctuée par l’ouverture du score de Matias Fernández, et Donnarumma a passé une soirée tranquille. L’addition aurait dû put être salée, mais les rossoneri ont préféré se contenter de ce petit et précieux avantage. L’Inter a concédé le match nul, deux buts partout sur la pelouse de l’intenable Torino. Dans ce match ouvert où tout le monde était en chaleur, Geoffrey Kondogbia ouvrait très tôt le score avec la complicité de Joe Hart qui cherchait ses mains. Ce n’était qu’un accident de parcours puisque Torino égalisait aussitôt, avant de prendre l’avantage. Mais avec rage et conviction, Antonio Candreva mettait les deux équipes à égalité suite à une nouvelle boulette de Joe Hart. Les Interistes ont par la suite dilapidé les occasions.

Au classement, la Juve s’accroche à la première place avec huit points d’avance sur la Roma qui tient Naples à distance de deux points, l’Inter est 5 ème, Milan AC 7 ème. Notre sondage à droite sur la colonne latérale du site vous ait destiné, et n’hésitez surtout pas à Likez La Page Facebook Du Site. On compte sur vous !

 

Crédits photosmediasportif.fr

 

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply