Euro 2016, France, l’analyse de la rencontre

paristeam.fr

 

Pour le compte de la deuxième journée dans le groupe A, la France, organisatrice de la compétition, se frotter à une autre formation adepte de tous types de montage de murs ! Après la Roumanie, qui était pas mal en son genre, on a trouvé encore plus fort avec l’Albanie ! Avec comme chef d’orchestre un entraîneur italien, on a pu voir que certaines équipes n’avaient pas encore compris que les rencontres, il fallait les gagner ! Le Mulot Des Surfaces, hypocondriaque et déprimé, vous propose sa petite analyse avec passion !

Une première mi-temps à faire vomir !

On va se passer de commentaires sur ce premier acte, entre une équipe qui a pratiquement refusé le jeu en jouant avec ces armes, et l’autre incapable de mettre un pied devant l’autre, dans une finalité extrême, on s’est bien fait chier, je me suis presque endormi tellement que j’avais du mal à suivre ! Pourtant, Didier Deschamps avait tenté, à nouveau son 4-2-3-1, finalement cela fut un échec !

La révolte française !

À l’approche de la seconde période, Paul Pogba, sur le banc en début de rencontre, remplace Anthony Martial légèrement dépassé par les événements ! La physionomie du match change du tout pour tout dans cette seconde période, les Français pressent plus haut, récupérée plus vite les ballons, mais manque toujours d’imprécision dans le dernier geste ! Les minutes filent, les coaches ont lancé les dernières cartouches, mais le score ne bouge pas, le mur Albanais est bien en place, les fondations sont solides ! Finalement, Super Griezmann va libérer tout un peuple qui n’y croyait plus, sur un centre magnifique d’Adil Rami, au moins il aura fait quelque chose de bien, le Français dépose une tête inaccessible ! La France se libère et marquera un second but par l’inévitable Dimitri Payet, tout s’est joué dans les derniers instants, comme contre la Roumanie.

L’analyse du Mulot !

Il faut être honnête, ces matchs de poules sont toujours difficiles, car le plus important est de finir premier, de ce côté la France a réussi son job ! Par contre, la copie n’est pas parfaite dans le jeu, sur ces deux matchs, la formation de Didier Deschamps a montré un visage séduisant que sur les deuxièmes périodes, cela est trop peu ! Le vrai défi commencera en huitièmes de finale, il faudra que l’équipe soit prête pour aller au bout de ces rêves ! On vous donne rendez-vous dans une prochaine analyse, dans l’immédiat continué de Liker La Page Facebook Du Site, merci à tous !

 

Crédits photosparisteam.fr

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply