Chelsea, Manchester United, la désillusion anglaise

paristeam.fr

 

En accédant aux 8 ème de finale, l’Angleterre a sans doute cru qu’elle avait un boulevard libre devant elle qui la conduirait tout droit vers la finale de l’Euro, mais c’était un rêve permis, mais inaccessible, puisque les Islandais les ont fait revenir sur terre. Une élimination méritée pour une équipe qui joue comme si elle était en apprentissage et qui n’a pas su faire de ses qualités sa force. Le Mulot Des Surfaces, qui à l’instar du Brexit a trouvé une porte de sortie pour l’Angleterre, vous balance son analyse.

L’Angleterre n’a pas attendu le Brexit pour sortir de l’euro !

Ce combat entre d’Europe du Nord a enregistré plusieurs faits marquants avec l’élimination inattendue de l’Angleterre comme un symbole et au moment où le Brexit affole l’actualité, la qualification historique d’une nation de trois cents âmes dès sa première participation à un euro, l’Islande est précoce, mais est déjà renversante ! Tout avait pourtant bien débuté pour les Three Lions lorsque Wayne Rooney donnait rapidement l’avantage aux siens sur pénalty, mais les hommes de Roy Hogson n’ont pas eu le temps d’installer le doute dans les têtes de ses adversaires que Sidgursson rétablissait la parité sur leurs points forts, les touches. Pire, l’Islande reprenait de plus en plus confiance et Sidgursson se permettait d’inscrire un doublé, sur ce coup-là, Joe Hart n’était pas lucide, et au passage l’action collective est magnifique !

Dès lors, un autre match débutait avec un casse-tête chinois pour les Anglais, ils ont eu un mal fou à percer les deux lignes défensives de quatre joueurs extrêmement compactes, malgré la pression, aucune solution. ! Les Anglais n’avaient rien en tête que de centrer, les Islandais se donnaient à coeur joie de contrer jusqu’au moment où le coup de sifflet final retentissait pour délivrer tout un peuple qui vit un véritable conte de fées depuis son arrivée dans cet Euro. C’est bien cette équipe de France qu’elle mettra au défi en quart de finale, Didier Deschamps et sa troupe savent donc à quoi s’attendre !

Cette formation anglaise a déçu sur de nombreux points, elle n’a jamais été capable d’élever son niveau de jeu, en pensant dès le départ que tout été joué, elle revient un peu plus à une réalité qui correspond à son niveau ! Le travail est donc colossal pour le prochain sélectionneur, si franchement il en trouve un qui a envie de se foutre dans la merde avec cette équipe-là, car tout est à reconstruire, l’avenir nous dira ce qu’il en ressort ! En attendant Liker au maximum La Page Du Site, pour être au parfum de cet euro, on compte sur vous !

 

Crédits photosparisteam.fr

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply