Barcelone, une victoire pour le derby

Le mano à mano continue entre Barcelone, qui a repris la tête, mais qui n’a plus son destin en main, et le Real Madrid, qui joue sa tête à chaque rencontre. Barcelone se rendait donc à l’Espanyol pour un derby chaud bouillant, comme chaque année d’ailleurs. C’est un peu comme un sexe en manque de frottements, on connaît le résultat à la fin. Enfin bref tout n’a pas été parfait, mais seule la victoire compte ! Le Real avait Valence comme adversaire, et comme souvent cette saison s’est passée par un trou de souris, attention, car on sent bien que cette formation est sur le fil à chaque fois. Le Mulot Des Surfaces, dans une ambiance détendue, équilibrée, mais toujours aussi sexuelle, vous résume cette nouvelle épopée ibérique !

Le réveil de Luís Suárez !

Les Catalans ont souffert contre l’Espanyol, du moins en première période, car ensuite lors du second acte ce fut sodomie pour tout le monde. À la pause pourtant Barcelone neutralise Barcelone, un bon vieux zéro à zéro bien pourri de derrière les fagots. Les choses vont carrément changer lors de la deuxième période, notamment avec le réveil d’El Pistolero, Don Luís Suárez claque un doublé, un peu comme une partie de jambes en l’air, je vous laisse imaginer ! Ensuite un petit troisième pour conclure le tout et l’affaire est plié, Barcelone garde le cap de la première place sans maîtriser la fin de la compétition, car le Real n’a pas grillé tous ces jokers.

Un Real Madrid en souffrance !

Les Merengues ont encore gagné, mais comme souvent lors de ces derniers matchs, tout a été compliqué. Avec l’ouverture du score de Ronaldo, on pensait les choses acquises, mais Valence, à quelques minutes du terme, égalisait sur un sublime coup franc, sur le coup la toile d’araignée a disparu ! Un sursaut d’orgueil permettra aux hommes de Zinedine Zidane de s’imposer, mais que ce fut dur, il est fort à parier qu’à ce rythme des points vont se perdre, mais la victoire est là malgré tout. À noter le carton de l’Atletico, 5 à 0, une belle victoire acquise avec une certaine autorité pendant que Séville se faisait étriller par Málaga, adieu la troisième place sûrement. Au classement rien ne change, le Barca et le Real sont à égalité, les Blaugranas restent devant grâce à un meilleur goal-avérage, en attendant la prochaine journée, on vous invite à Liker La Page Facebook Du Site, merci à tous !

 

Crédits photossportspick.info

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply