Barcelone, une victoire dans la douleur à Valence

alvita.centerblog.net

 

13 ème journée de Liga, Barcelone, en déplacement à Valence, avait l’occasion de reprendre sa deuxième place à l’Atletico Madrid et ainsi revenir à deux points du Real. Une rencontre compliquée, laborieuse face à une équipe qui a joué tous les coups à fond, mais en manquant cruellement d’efficacité. Finalement, la délivrance arrivera en fin de rencontre, Le Mulot vous donne son analyse en toute tranquillité.

Une rencontre étriquée ! 

Déjà ce n’est pas sur les buts que l’on va s’attarder, il n’y en a pas eu des masses. On va se concentrer plutôt sur le jeu, car il n’y a pas mal de choses à dire. On n’a pas eu un grand Barca, la faute à une équipe de Valence extrêmement bien regroupée réduisant les espaces au néant. Du coup les hommes de Luis Enrique s’y sont cassé les dents comme un jeune bambin bouffant une sucette. Les meilleures occasions sont au bénéfice des hommes de Nuno Santo qui aurait pu ouvrir la marque à de nombreuses reprises sans un Claudio Bravo de grands talents. Barcelone a souffert, laborieux par moments, brouillon dans le jeu, les Blaugranas s’en sortent plutôt bien avec cette victoire dans les dernières secondes de la rencontre.

Grâce à une réalisation de Sergio Busquets, à la suite d’une tête à bout portant de Neymar bien servi par un Lionel Messi bien inspiré sur le coup, les Catalans ramènent trois points importants pour la suite. Barcelone, au bout du suspense, s’impose dans la douleur malgré un but de Luís Suárez injustement refusé pour un hors-jeu imaginaire. La possession fut largement pour les Blaugranas, mais sans un rythme plus élevé il était quasiment impossible d’espérer mieux. On ne retiendra que les trois points, sans éclats, mais avec pertes et fracas ! Barcelone a fait preuve d’une grande force de caractère pour venir à bout de Valence, sans être flamboyant dans le jeu et ramène en Catalogne cette nouvelle victoire, la troisième de suite. La route est encore longue et sinueuse avant le retour de la perfection, mais arrivera telle un jour tel est la question.

L’analyse du Mulot !

Barcelone a fait du Barcelone, une grosse possession de balle avec un jeu de passes courtes pour faire bouger le bloc défensif de Valence, du changement d’ailes rapides et un rythme de jeu, qui parfois ne fut pas toujours élevé, mais rien n’y a fait. L’équipe de Nuno Santo avait bien préparé la rencontre avec beaucoup d’abnégation, de courage et une grosse défense. Finalement sur sa seule erreur, Lionel Messi sur le centre qui emmène le but est comme dans un fauteuil, et à force de subir en fin de match concède donc une défaite ! En soi, cela n’est pas illogique, même si c’est à l’arracher, les Catalans y ont cru jusqu’au bout et d’autres formations vont s’y casser les dents aussi à Mestalla ! Barcelone maintient la pression sur le Real Madrid, qui jusqu’à la 93 minutes devait bien se marrer de voir son ennemie jurée galérer, mais attention car la Casa Blanca n’est pas invincible !

Crédits photosalvita.centerblog.net

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply