Barcelone, Real Madrid, le Barca en maître des lieux

Nous sommes de retour après cette mini-trêve de Noël, j’espère que tout s’est bien passé pour vous, et que le père Noël vous a bien gâté. On vous offre notre petit cadeau avec le résumé du Clasico, entre le Real Madrid et Barcelone. De nombreux enseignements sont à tirer de cette rencontre, ou le spectacle et le jeu ont été présents. Le Mulot Des Surfaces, en toute tranquillité, vous partage son analyse avec passion et sans langue de bois.

La grosse première mi-temps du Real Madrid !

On s’attendait à une grosse rencontre, on n’a pas été déçu par ce que l’on a vu, on a même était surpris par les Madrilènes, qui sont partis tambours battants dès le coup d’envoi. On avait l’impression de retrouver la formation de la saison dernière, impressionnante d’intensité et de pressing. Les Catalans ont énormément souffert, mais bizarrement ont bien tenu le coup défensivement. Les hommes de Zinedine Zidane n’ont pas eu de grosses occasions malgré une possession de balle très élevée, et beaucoup de temps forts. Le manque de précision et de justesse technique a coûté très cher à la Casa Blanca, le tout résumé en deux actions. La première est bien entendue l’énorme manquée de Ronaldo, celui qui se considère comme le meilleur joueur de l’histoire du football devrait revoir sa copie, car il a été quelconque sur l’ensemble du match. La deuxième action est le poteau de Benzema, tout est un symbole pour le Français conspué par ses propres supporters à sa sortie. Finalement la rencontre va basculer à la pause sur ce résultat nul 0 à 0, et prendra une tournure qui se dessiner au fur et à mesure de la rencontre !

Barcelone plus tueur que Madrid !

En deuxième période, les Blaugranas reviennent avec d’autres intentions, en jouant plus haut, et imposant un pressing à des Merengues, déjà épuisés par leurs premières périodes ! Le meilleur reste à venir, et la rencontre va basculer à l’heure de jeu, le Real Madrid, complètement déséquilibré, et physiquement au plus mal, va laisser Ivan Rakitic percé le milieu de terrain comme à l’entraînement. Le reste est un jeu à trois avec Lionel Messi comme passeur et Luís Suárez comme buteur, Barcelone ouvre la marque sur son premier temps fort, la descente aux enfers commence pour Madrid ! Dans la continuité, sur une action folle, Daniel Carjaval va se faire expulser en se prenant pour un futur gardien, et offrir à Lionel Messi la possibilité de doublé la marque, et par la même occasion d’inscrire son 25 ème but dans un Clasico ! Barcelone a prit l’ascendant et son emprise sur ce choc, le Real, trop émoussée physiquement, ne peut rien faire, mise à part regardé son ennemi de toujours le corrigé sur sa propre pelouse et devant des supporters désabusés ! Le troisième but d’Aleix Vidal, dans les arrêts de jeu, clôture cette rencontre, et donne des signaux significatifs sur le futur de la Liga ou Barcelone, à l’heure actuelle, semble intouchable !

L’analyse du Mulot !

En regardant cette rencontre, deux choses nous semblent très importantes, déjà tactiquement Zinedine Zidane a sûrement fait une grosse erreur avec un marquage individuel sur Lionel Messi ! Ensuite physiquement là aussi les Madrilènes ont fait une grosse erreur, sur une rencontre comme celle-là il faut savoir gérer ces temps forts et surtout ces temps faibles, et là cette formation a été indigne de son rang. Dans une implacable logique Barcelone remporte ce nouveau Clasico, frappe également un grand coup sur la Liga, et Lionel Messi, qui a ce rythme, se dirige vers un nouveau Ballon D’Or l’année prochaine. La mauvaise note revient à Ronaldo et Benzema, tous deux hors sujet, et au milieu du terrain inexistant en deuxième période mais épuisée tout simplement !

Voilà j’espère que cet article vous aura plu, nous on s’est régalé à le faire, demain on reprendra un cycle plus normal avec le retour des championnats, en attendant continuer de voter pour l’élection du Grand Trophée D’Or Du Mulot, à droite sur la colonne latérale du site ! On vous invite également à Liker au maximum La Page Facebook Du Site, merci à tous, et que la force soit avec vous !

 

Crédits Photos : eurosport.fr

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.