Barcelone, Real Madrid, Francesco Totti, l’immortel

thenational-ae

 

La Roma essaie de reprendre, tant bien que mal, du poil de la bête avec une nouvelle génération de joueurs, parmi laquelle s’est infiltré un homme de l’ancienne époque, Francesco Totti ! Luciano Spalletti voulait le mettre à tout prix sur la touche, estimant à tort qu’il ne lui serait plus d’aucune utilité, mais il a vite compris que sans lui, son équipe ferait du grand n’importe quoi ! Le Mulot Des Surfaces, comme la saison dernière, se met au défi de récompenser chaque mois le meilleur joueur, pour l’ensemble de son oeuvre et par son talent !

Francesco Totti, la fusion entre expérience et talent !

Lors de la troisième journée de Série A, l’AS Rome recevait la Sampdoria, et elle était mené 2 buts à 1, entre-temps, Totti s’était incorporé dans la rencontre ! El Capitano, tel un surdoué parmi les gens normaux, a changé la physionomie du match, en se rendant auteur d’une passe décisive, celui de l’égalisation, et du but de la victoire sur pénalty pour un score final de 3 buts à 2. Une prestation de tout premier ordre qui prolongeait ses belles statistiques du moment, à savoir, 5 buts et 3 passes décisives lors des premiers huit matchs de la saison. Le champion du monde 2006 portait par ailleurs à 23 son nombre de saisons consécutives en Série A.

La correction infligée 4 buts à 0 par la Roma lors de la journée suivante n’a été possible qu’avec la présence du Dieu Totti, car pour une fois, il était titulaire, une chose rare depuis l’arrivée de Luciano Spaletti. Il a pris un plaisir pas possible, dont une passe décisive des quarante mètres et sans contrôle, la classe à l’état pur, des joueurs comme lui il en reste trop peu à mon goût ! On a l’impression qu’il essaie de rendre chaque match qu’il joue inoubliable, en témoigne son 250 ème but en Série A, alors que son équipe a été terrassée 3 buts à 1 face au Torino ! Je suis un grand fan de ce joueur, c’est certainement mon idole, car il est aussi fidèle que ma prostituée préférée, et on a toujours envie d’y revenir !

Francesco Totti n’est certes plus jeune, il commence même à avoir quelques cheveux blancs, néanmoins, sa présence sur le terrain est gage de sérénité pour ses coéquipiers. Aussi, comme, une nymphomane à la recherche de sensations fortes, il continue de nous gratifier des beaux gestes techniques et de ses buts décisifs. Ce gars-là, c’est un bon vieux vin qui se bonifie avec le temps. Comme un symbole, pour l’ensemble de son oeuvre, mais surtout, car personne n’est sorti du lot ce mois-ci, et avant qu’il n’envisage une quelconque retraite, nous décernons à ce grand capitaine, le prix du meilleur joueur du mois de septembre.

L’analyse du Mulot

Cela peut paraître subjectif d’accorder ce titre à un joueur qui est plus souvent remplaçant que titulaire, mais à chaque fois qu’il est rentré, il s’est passé quelque chose ! Comme pour le titre de cet article, c’est des clubs où il aurait pu aller, ou il aurait mérité d’aller ! Son talent n’est plus à prouver, sa fidélité pour La Louve prouve l’intelligence du joueur, rien que pour cela il mérite un total respect, et avec l’ensemble de la rédaction on s’est tout mis d’accord pour récompenser cet immense joueur en ce mois de Septembre !

On a sélectionné cette petite vidéo pour montrer l’étendue de son talent, régalez-vous c’est du pur bonheur !

N’hésitez pas à donner votre avis sur le sujet, mais au passage liker La Page Facebook Du Site, merci à tous !

Crédits photosthenational-ae

 

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply