Barcelone, Real Madrid, des débuts en fanfare

sportspick.info

 

Salut à tous les amis, aujourd’hui c’est moi Superpaf qui est paré pour vous faire le résumé de la première journée du championnat espagnol, vous bandez déjà, mais attendez encore un peu pour un orgasme généreux ! Il y a eu de tout dans cette première journée, du spectacle, des buts, des surprises, et pour bien faire les choses, Le Mulot Des Surfaces innove en vous proposant de trier cela par catégorie. Comme vous le voyez, ici on ne fait rien comme les autres, allez c’est parti, place à l’orgie générale !

Dans la catégorie orgie de but !

On prend les mêmes, et on recommence, le Barca a fessé cul nu le Bétis Séville pour la reprise. Lionel Messi a fait un festival, Luís Suárez a claqué son triplé habituel, Arda Turan continue d’épater ! Le Bétis n’avait tout simplement pas le niveau dans le jeu, et n’a scoré que sur coups de pied arrêtés, pour un score final 6-2, un score qui rappelle de bons souvenirs aux Catalans ! Le Real à lui aussi bien démarrer, le constat est le même que pour le Barca, son adversaire du jour, la Real Sociedad, n’avait tout simplement pas le niveau. Un doublé de Lightning Bale, et un joli petit lob pour Asensio. Côté Real Sociedad, il n’y a rien à tirer d’un match pareil, mis à part que Illaramendi n’a toujours pas de couilles qui lui sont poussées, un score final de 0-3 !

Mais THE match de cette première journée de championnat, c’est le Séville – Espanyol Barcelone qui s’est déroulé ce samedi. Un score de 6 – 4 pour Séville, des buts à foison, des occasions à la pelle, des défenses passoires, des gardiens manchots, on s’est tout simplement régalé autant qu’un bon porno des années 70 ! Je ne vais pas vous faire la liste des buteurs, mais Ben Yedder a marqué son premier but. Vous le sentez, le Ben Yedder qui file dans trois ans pour 40 millions pour un gros d’Europe, spécialiste du fait, Séville ne nous étonnerait pas une nouvelle fois !

Dans la catégorie les cancres de la rentrée !

Pour la reprise, l’Atletico s’est fait bouger chez lui par le promu Alaves. Longtemps tenu en échec, et après moult occasions, Kevin Gameiro ouvre le score sur pénalty à la 90 minutes. Pensant faire le plus dur, l’Atletico verrouille les dernières minutes, mais Manu Garcia d’une frappe à 20 mètres fait exploser les supporters d’Alaves, leur seule occasion du match pour un score final 1-1 ! Valence à lui aussi soigner sa rentrée en reprenant les bases de son succès de l’an dernier, en se faisant corriger 2-4 à domicile par Las Palmas. À noter le but de Kévin Prince Boateng, la recrue sensation de Las Palmas, il va falloir se bouger pour Valence s’ils veulent au moins retrouver l’Europa League. Pour le Celta, c’était double pénétration, après un but refusé pour un hors-jeu imaginaire, Vigo encaisse un but sur un coup de chatte, sur un possible hors-jeu non signalé. Malgré tout, le match fut plaisant, avec du jeu direct des deux côtés. Mention spéciale à Timor, expulsé après être rentré dans les 10 dernières minutes, en fin de match, franchement respect pour un score final 0-1.

Villarreal continue sa lutte pour le titre d’équipe la plus instable avec Valence, en ramenant qu’un nul de Grenade. On ne sait toujours pas où l’on va avec le sous-marin jaune, mais on espère ne pas se faire torpiller durant cette saison, score final 1-1. Les Basques de Bilbao n’ont pas pu faire mieux que de se faire torcher par Gijón, bon ok, c’était à l’extérieur, mais le score de 2-1 aurait pu être plus lourd si Isma Lopez avait transformé son penalty alors qu’il y avait 2-0 ! Un petit mot pour Inaki Williams victime de l’intelligence des supporters de Gijón, qui n’ont rien fait de mieux que de crier des chants racistes. On espère une sanction, car au Mulot, on kiffe le petit Inaki, premier joueur africain à porter le maillot de l’Athletic.

Dans la catégorie les matchs dont tout le monde se fout !

Málaga a fait match nul sur sa pelouse face au revenant Osasuna. Le Deportivo gagne au Riazor face aux tâches d’Eibar. Voilà, voilà, me demander pas de faire un résumé, parce que franchement, on s’en fout un peu d’où la catégorie des matchs dont tout le monde se fout. Voilà les petits z’amis, c’était mon premier résumé sur Liga, maintenant vous pouvez envoyer la purée, j’en mouillerais presque ! La saison risque d’être palpitante et longue, on va se régaler, je vous fais un Big Kiss et on se retrouve très vite pour la prochaine journée de championnat, en attendant continuer de Liker La Page Facebook Du Site, on a besoin de vous et on compte sur vous !

 

Crédits photossportspick.info

 

 

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply