Barcelone – Paris Saint Germain : une déroute tactique

tjatbass.mondoblog.org

 

Pour le dernier match de la poule D, Barcelone recevait au Camp Nou le PSG, dernière équipe invaincue en Europe, et ceux toutes compétitions confondues. Un match aux saveurs de revanche pour les Catalans alors que les Parisiens arrivent en position de force avec une place de leader à défendre. Vous allez voir que tout ne s’est pas passé comme prévu pour les hommes de Laurent Blanc face aux ogres Blaugranas ! Vous êtes en direct chez Le Mulot qui vous envoie un caviar d’article pour un succulent résumé !

Paris manque le coche en premier mi-temps !

Aucune surprise n’est à noter du côté Parisien pour la composition d’équipe, un milieu de terrain à 3 avec Motta – Verrati et Matuidi. On peut voir l’absence de Pastore, qui est remplaçant, dans le onze type, ce qui est incompréhensible avec son début de saison tonitruant. Il est remplacé par Cavani sur le côté gauche, Lucas est à droite et le géant suédois Ibrahimovic dans l’axe. Côte Catalans mise à part Bartra qui est arrière droit, il est tout sauf ça, cela reste du classique.

La première mi-temps débute comme prévu les Blaugranas ont la main mise sur le ballon puis les Parisiens au fil des minutes remontent en bloc pour jouer plus haut et plus juste. Ce qui a de quoi inquiéter cette équipe de Luis Enrique, en effet avec une superbe action conclue par Ibrahimovic du gauche, le PSG frappe le premier et mène 1 à 0. Lucas aura même une occasion de creuser la marque, sur un centre de Matuidi, qui n’ouvre pas assez sont pied au 1 er poteau, le scénario aurait été impeccable.

Mais voila au Barca il y a Lionel Messi, qui 2-3 minutes plus tard, comme au match aller, est bien seul au second poteau sur un centre anodin de Suarez pour égalisé. À la demi-heure du jeu Neymar transperce l’axe parisien et Thiago Silva, transparent durant la rencontre, enroule sa frappe au 18 mètres, le Barça prend l’avantage ! Ensuite plus rien n’est à signaler, les 2 équipes rentrent aux vestiaires avec cet avantage au score pour les hommes de Luis Enrique.

 Une défaillance tactique en seconde période !

La seconde période débute avec des Parisiens entreprenants qui doivent marque un deuxième but pour revenir dans ce match, mais les Catalans gèrent plutôt bien en jouant les contres. Il y aura ensuite une énorme occasion de Lucas encore une fois comme à son habitude, et de Cavani entre autres. Le premier déborde côté droit passe à travers les mailles du filet de Mathieu et Mascherano et avec un petit pointu tombe sur Der Stegen.

Le splendide sérial buteur Cavani, avec 15 occasions pour marquer un but se loupe comme c’est étrange et même pas étonnant ! Le tournant du match se joue avec les sorties inattendues de Marco Verrati, le meilleur parisien, et Matuidi. Laurent Blanc prend des risques, bonne ou mauvaise décision, le résultat en décidera, en sachant qu’avec 3 milieux défensifs et une défense en demi-teinte, l’attaque du Barca est très dure à contenir. Peu après ce changement le troisième but arriva du coté catalan, avec un décalage de Xavi, qui était rentré à la place de Pedro au milieu du terrain, pour Neymar, celui-ci enroule du droit qui est détourné par Sirigu, mais malheureusement l’international uruguayen Luís Suárez était là, 3-1 pour Barcelone.

Les Blaugranas géreront tranquillement la fin du match pour une victoire méritée, le Paris Saint-Germain devra faire face en huitième de finale à un très gros calibre, déjà ! À en croire l’entraîneur Cénévol, avec ces changements indignés face à une grosse équipe européenne, il voulait offrir la victoire, franchement il aurait mieux valu qu’il ne fasse rien que des conneries pareilles, à lui de méditer !

 

Julien Pagnoux

Crédits photostjatbass.mondoblog.org

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply