Barcelone, le symbole de la Remontada

 

Paradoxalement au mois de Février, qui est considéré comme le mois de l’amour, de la douceur, celui de Mars sera difficilement caractérisé, certains l’ont trouvé incroyable, magique ou inoubliable, tandis que d’autres l’ont caractérisé d’horrible, cauchemardesque ou stupéfiant. Ce qui est certain, ce mois de Mars a été le témoin d’un exploit historique dans l’histoire du football, car Barcelone, porté de main de maître par un certain Neymar, venait piétiner comme un aveugle, un Paris Saint-Germain qui pensait avoir fait l’essentiel au match aller des 8 ème de finale de la Ligue des Champions. Le Mulot Des Surfaces, dans une joie explosive, mais mesurée, vous dévoile le joueur et l’Équipe du mois de Mars par Souley6C.

Neymar, le catalan le plus en forme du moment !

En marge de la cuisante défaite au Parc Des Princes, où les Barcelonais venus en pèlerinage, traversaient le match comme des fantômes, ils ont fini par vite se ressaisir, et entre ce match aller et le retour, de l’eau a coulé sous le pont et a même débordé ! Le Barca a fait forte impression, à l’image du Brésilien Neymar, qui a retrouvé subitement son génie et son insolence balle au pied. Alors que ces derniers mois, on en avait franchement marre de Neymar, il se contentait de jouer les seconds rôles. On se souvient se son superbe coup franc contre le Deportivo Alaves, de son but venu d’ailleurs face au Celta Vigo, un petit ballon piqué, qui est redescendu dans les buts vides. Toutefois, sa prestation la plus aboutie est sans doute, celle livrée contre le PSG au Camp Nou. Il était vraiment très en jambes, en éclipsant un certain Lionel Messi. Il a su allier qualité technique et vitesse d’exécution, le Parisien Thomas Meunier en sait quelque chose, lui qui s’est rendu coupable d’un penalty sur le Brésilien.

Aussi on a découvert une autre qualité chez Neymar, celle de ne pas baisser les bras tant que l’arbitre n’a pas sifflé la fin de la partie, en témoigne son doublé en trois minutes, d’abord sur un superbe coup franc direct où Kevin Trapp a vu flou, puis son penalty transformé avec brio. Que dire de sa passe décisive du pied gauche s’il vous plaît, pour Sergi Roberto pour assommer définitivement les Parisiens, et réaliser l’un des exploits les plus improbables de l’histoire du football. On reprochait au natif de Santos d’être inconstant dans ses prestations et de ne pas forcer son talent. Neymar est sans doute en train de passer un palier, et on assiste à une sorte de passation de témoin entre le petit Brésilien, et son modèle de coéquipier, Lionel Messi, qui lui laisse désormais beaucoup d’initiative. Il est certain qu’il est sur le bon chemin, celui qui mène à la gloire, reste à savoir s’il prendra un raccourci.

En attendant, c’est le Titre De Meilleur Joueur du mois de mars qu’il décroche avec brio, et comme on ne fait pas les choses à moitié, Barcelone, pour son exploit historique dans l’histoire de la Champions League, remporte aussi le Trophée De Meilleure Équipe Du Mois de Mars. N’hésitez pas à venir débattre le sujet avec nous tout en nous donnant un coup de pouce dans notre progression en Likant au maximum La Page Facebook Du Site. Merci à tous pour votre soutien; de nous suivre au quotidien et que la force soit avec vous !

 

Crédits photosalvita.centerblog.net

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply