Barcelone, Juventus Turin, au-delà de la victoire

 

Aujourd’hui dans Notre Grand Format Du Dimanche on vous invite dans le mois d’avril pour une double récompense. La Juventus de Turin, très en cohérence avec ses ambitions de début de saison, a confirmé tout le bien qu’on pensait d’elle, en indiquant la porte de sortie de la Ligue des Champions à Barcelone, qui pensait que le football cette saison n’était qu’une affaire de Remontada. Dans la continuité, il y a eu le match que la planète football attendait, le Clasico pour une guerre des étoiles qui est  resté dans les annales avec un scénario de dingue. Avec au cœur un homme qui a attiré pas par sa taille, mais par son talent, regards et projecteurs sur lui ! Lionel Messi  a encore une fois endossé le costume de Super Héros, pour réanimer Barcelone. Le Mulot Des Surfaces, avec son œil avisé, vous dévoile l’équipe et le joueur du mois d’Avril par Souley6C.

La Juventus de Turin, une évidence ! 

Barcelone ne verra pas plus loin que les quarts de finale de la Ligue des Champions cette saison, la faute à la Juve qui veut à tout prix couronner sa formidable décennie par un trophée Européen. Les Turinois n’ont pas fait de détails, poussés par un Juventus Stadium en ébullition, la Vieille Dame a retrouvé une seconde jeunesse et a fait plier le Barca, un peu comme Paris l’avait fait, mais mieux encore ! Malgré un Camp Nou plein à craquer, avec un coach adverse confiant dans une tactique ultra-offensive, du moins sur le papier, elle n’a pas perturbé. Au contraire, sûr de sa force, Turin a laissé les Catalans sans voix, en verrouillant dans tous les sens du terme, pour se qualifier pour sa deuxième finale en trois ans. Les Bianconeri se donnent les moyens depuis plusieurs saisons de rêver plus grand. Cette saison est peut-être la bonne, car un triplé lui tend les bras. En attendant, c’est avec un grand respect pour cette formation qu’elle rafle le prix de meilleure équipe du mois d’avril.

Lionel Messi, roi des Clasico !

Tous ceux qui avaient prédit le déclin de Lionel Messi ont dû ravaler leurs convictions après ce deuxième Clasico de la saison. En effet, même si on le croyait en méforme, en panne de réussite ou frustré de la mauvaise passe du Barca, Messi a réservé le meilleur pour le Clasico. Malgré le traitement de faveur dont il était l’objet, la Pulga a offert un rendement étincelant, avec des fulgurances et des gestes décisifs. Chaque fois qu’il avait le ballon, il essayait de créer le danger ou de mettre ses coéquipiers dans les meilleures dispositions. L’absence de Neymar a été moins pesante que prévue. Un mal pour un bien, car l’Argentin a retrouvé la responsabilité qu’on lui connaissait avant. En effet, il s’est d’abord ouvert tout seul le chemin du but égalisateur en éliminant Modrić, en crochetant Carvajal, pour ajuster Navas. Puis il a scellé définitivement le sort de ce match en trouant encore une fois ce pauvre Navas, impuissant comme avec sa première prostituée ! Le hasard fait bien les choses, puisqu’il s’agissait de son 500 ème but, mais avec ce gars, on jurerait presque que ce n’était pas une coïncidence, que tout était calculé pour qu’il le célèbre, un soir de victoire lors de Clasico. Une victoire symbolique qui maintient le suspense en Liga. En attendant la fin, Lionel Messi a évincé Cristiano Ronaldo dans ce face à face et s’adjuge le titre du meilleur joueur de ce mois d’avril.

N’hésitez pas à participer au débat, de nous donner en toute simplicité votre avis tout en Likant au maximum La Page Facebook Du Site. Un grand merci à tous et que la force soit avec vous !

 

Crédits photosEurosport

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply