Barcelone, entre légendaire et historique

 

Il y a des soirs comme ça ou tous va dans un sens ou dans l’autre, hier soir, comme des millions de téléspectateurs, vous avez vécu un grand moment de football, sûrement l’un des plus grands que l’histoire nous a donner. Pour cela il fallait deux équipes, un stade mythique et un scénario de malade, digne des plus grandes productions américaines. Il y a des heureux, des malheureux, mais le football en est sorti grandi. Le Mulot Des Surfaces, dans une grande parodie humoristique, vous envoie sans langue de bois son analyse sans détournement !

Avant de rentrer dans le vif du sujet, là où cela fait mal, on passe avant tous aux compositions des équipes, car pour réaliser un exploit il faut 22 acteurs, bons ou mauvais on s’en branle tant qu’ils ont là c’est ce qui compte !

Les compositions des équipes :

Barcelone dit  » The Demolition Man  » : 

Ter Stegen, Mascherano, Piqué, Umtiti, Busquets, Iniesta, Rakitic, Messi, Rafinha, Suárez, Neymar.

PSG dit  » The Figure Man » : 

Trapp, Meunier, Thiago Silva, Marquinhos, Kurzawa, Rabiot, Verratti, Matuidi, Lucas, Cavani, Draxler.

Barcelone, à la pause avait fait la moitié du boulot !

Le moins que l’on puisse dire c’est le match à commencer très fort dès le coup d’envoi, Luis Suarez ouvre la marque dés la 3 éme minutes sur un super cafouillage dont seul le PSG a le secret ! Les Parisiens sont acculés, étouffés devant leurs cages, sans réaction, mais c’était  à prévoir ! Ensuite les hommes d’Unai Émery vont remonter la pente et entrevoir une lueur d’espoir, jusqu’à la pause, où les Parisiens, dans une générosité sans failles, vont marquer dans leurs propres camps pour donner encore plus de confiance aux Catalans qui étaient, vraisemblablement, dans un manque total !

Un second acte dans les annales !

En seconde mi-temps, sans trop savoir pourquoi, le club de la capitale change de tactique, allez savoir ce qui s’est passé dans les vestiaires, bon ça marché 5 minutes jusqu’au penalty de Lionel Messi, qui passer par là et en voyant de la lumière s’est incrusté, sur une faute indiscutable sur Neymar ! Finalement, ça a repris et cela durer jusqu’aux dernières minutes de jeu, entre-temps quand même Edison Cavani marquera ce but tant recherché par le PSG, qui leur assure une quasi-qualification ça c’est sur le papier bien sûr !

Sept minutes qui vont tous changer !

On va désormais à l’essentiel, un match de football, pour ceux qui n’ont jamais vécu ça en tant qu’entraîneur, se joue sur des tout petits détails ou sur des exploits individuels ! Un homme va faire pencher la balance du côté obscur de la force, Neymar, dans un premier temps sur un coup franc magistral à la 88 éme minute. Il prendra ces responsabilités sur un nouveau penalty, généreusement accordé pour une simulation maîtrisée de Luís Suárez, en deux minutes Barcelone a refait son retard ! Il va se charger de donner un caviar pour Sergi Roberto, qui d’une limpide reprise de volée vient couper la trajectoire du ballon, 6 à 1, incroyable scénario dans ces tout derniers instants de cette rencontre complètement folle !

Les Notes Du Mulot ! 

Barcelone :  10 / 10, PSG 0 / 10 !

Comme vous avez pu le voir, on ne pas mettre une autre note que 10, pas par la qualité du jeu en lui-même, mais tous simplement pour avoir réalisé l’inimaginable, revenir des enfers pour se qualifier aux dépens des fantômes parisiens ! Du coté du PSG, c’est la même chose c’est un 0 sur 10, un zéro comme la tête à Toto, ce qui était impossible au coup d’envoi et devenir prévisible grâce au talent parisien ! Au lieu de jouer, ils ont déjoué, presque à la limite du suicidaire, il n’y a aucune excuse, ils ont donné aux Catalans le bâton pour se battre, là cela ressemble plus à une sodomie puissante !

J’espère que vous avez aimé cet article, nous on a kiffé à le faire, un bon vrai pied comme une grosse orgie sexuelle, oui j’ai des tendances assez bizarres en ce moment ! On vous invite à participer à notre sondage sur la colonne latérale à droite du site, et surtout Liker au maximum La Page Facebook Du Site, merci à tous vraiment un grand merci de nous suivre tous les jours !

 

Crédits photostjatbass.mondoblog.org

 

 

 

 

 

 

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply