Barcelone, encore plus près de l’histoire

 

Aujourd’hui on revient pour vous, avec notre analyse, sur la finale de la Coupe du Roi. Une rencontre qui opposait Barcelone contre Séville, avec un enjeu majeur, remporter un premier titre. Les Catalans partaient favoris, et le terme employé est faible, tant on a vu une sorte de démonstration, un peu comme une partie de jambes en l’air. Les Blaugranas ont fait parler leurs collectifs, comme un bon vieux match d’entraînement, sans forcer son talent. Le Mulot Des Surfaces, dans une grosse présence, et doté d’un talent sans partage, vous envoie son analyse, avec réussite et humour.

Barcelone vs Séville, plus qu’un titre, une correction !

Dans un premier temps on va passer aux deux compositions d’équipes, dans une absolue généralité, c’est du grand classique des deux cotés.

Séville : 

Barcelone : 

 

On ne va pas tourner autour du pot bien longtemps, il n’y a pas eu de match tant les Catalans ont été au-dessus, Séville a coulé, comme le Titanic, avec aucun survivant dans le bateau, même pas l’entraîneur ! Luís Suárez, auteur d’un doublé, Lionel Messi, Andrés Iniesta et Philippe Coutinho infligent une grosse branlée avec ces 5 buts. Il n’y a même pas d’analyse tactique à faire, on aurait cru les Blaugranas à l’entraînement ! La rencontre était pliée à la pause, 3 à 0, ensuite le calvaire à continuer dans le second acte, pour ce large succès 5 à 0, Barcelone remporte son premier titre, en attendant la Liga ! Un grand hommage à Iniesta, auteur d’une partition sans fausse note, et qui aujourd’hui a annoncé son départ du club catalan, une perte monumentale pour les Blaugranas ! Cela ne servait rien d’épiloguer là-dessus tant l’écart fut immense, on vous invite à liker au maximum La Page Facebook Du Site, merci à tous, et que la force soit avec vous !

 

Crédits photos 20min.ch

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.