Arsenal, Monaco tu as tout d’un grand

gainingtheadvantage.co.uk

 

Elle est belle la France du football, Monaco en est la preuve vivante, hier soir Arsène Wenger retrouvé son ancien club ! Tel un bourreau du 18 ème siècle, le club du rocher force le respect après son huitième de finale aller de la Champions League. Cette victoire est celle d’un collectif mis en place par Leonardo Jardim, le club monégasque est la meilleure défense de la compétition, et la preuve encore avec ce résultat positif. On peut être satisfait de cette grosse performance et sans trop se tromper on peut aussi dire que cela sent bon le quart de finale ! Analyse et résumé sont au programme de ce nouveau billet concocté par Le Mulot Des Surfaces.

Monaco, droit au but !

Il y a trois mois, lors du tirage au sort de ces huitièmes de finale, Arsène Wenger était heureux, enfin il ne se tapait pas un gros et pouvait rêver d’un quart de finale, une chose qu’il ne lui est pas arrivé depuis 2010 ! Ce matin le réveil a dû être extrêmement douloureux pour lui avec cette leçon tactique reçue par son ancien club, celui qui l’a fait connaitre ! Monaco a fait déjouer tous les pronostiqueurs en s’imposant avec la manière à l’Émirats Stadium sur un score sans appel de 3 buts à 1. Au-delà du résultat, c’est surtout la manière qui interpelle, le club du rocher est la meilleure défense de la compétition et hier soir l’a encore prouvé en réduisant à néant le jeu collectif des Gunners !

Pourtant au regard des dix premières minutes, on pouvait penser au pire, Arsenal a donc mis la pression d’entrée, mais Monaco, comme à son habitude, a fait bloc. La formation d’Arsène Wenger a eu des occasions, mais par manque de justesse technique ou d’efficacité s’est exposé aux contres attaques monégasques. Le premier but de Monaco en est l’exemple, Kondogbia, comme dans un fauteuil, allume une brèche pour tromper Ospina impuissant, 1 à 0 et le meilleur reste à venir ! Car au retour des vestiaires, sur une contre-attaque parfaitement menée par Martial, celui-ci décale le Bulgare Berbatov, il résiste à trois défenseurs pour donner un avantage conséquent à sa formation.

Arsenal va bien réduire la marque par Chamberlain d’une superbe frappe, mais se fera punir une nouvelle fois par Ferreira – Carrasco dans les derniers instants de la rencontre. Finalement, cette victoire est amplement méritée et sans contestation possible. Leonardo Jardim avait parfaitement bien préparé son équipe en réduisant à néant les espaces et en profitant des erreurs de son adversaire du jour. Finalement après Le Suicide Français Éric Zemmour, bientôt dans les bacs Le Suicide Collectif d’Arsène Wenger, ou comment prendre une branlée en 90 minutes !

L’analyse du Mulot !

La mise en place tactique du club du rocher a fonctionné à merveille face à une faible équipe anglaise à la limite du ridicule et de l’inacceptable ! S’appuyant sur sa force collective depuis les phases de poules, Monaco sait faire déjouer ses adversaires les uns après les autres profitant ainsi des espaces et des contres ! La formation de Leonardo Jardim est pratiquement en quart de finale de la Champions League, mais pour cela il faudra finir le travail dans trois semaines ! Voilà n’oubliez pas on vous attend sur le Facebook du Mulot pour faire augmenter le nombre de fans, on compte sur vous !

Crédits photosgainingtheadvantage.co.uk

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply